Les Ovovivipares (Vivipares), des poissons un peu spéciaux

Définition d'un poisson "dit" Vivipare

 

Un poisson vivipare donne naissance directement à des alevins 

parfaitement constitués. A la différence des autres poissons qui

pondent des œufs, les femelles de poissons vivipares vont conserver

les embryons dans leur abdomen afin de les protéger.

 

Mais attention, on distingue les « vivipares vrais » des ovovivipares. Chez

les « vivipares vrais » il existe une structure d’échanges respiratoires et

nutritifs entre l’embryon et la mère qui joue le rôle de notre placenta

(trophotaeniae). L’embryon croît grâce aux apports permanents de

nutriments de sa mère.

 

Chez les ovovivipares cette structure d’échange est absente et l’embryon

va donc se développer uniquement grâce aux réserves de l’oeuf dans

lequel il est enfermé. L’oeuf est simplement protégé dans l’abdomen de

la mère. Les poissons « vivipares » dont nous parlons sont donc à la fois

les « vivipares vrais  » et les ovovivipares. Ces poissons ont besoin de

s’accoupler et de pratiquer une fertilisation interne pour se reproduire.

Les mâles vont posséder une nageoire anale transformée soit en une

sorte de tube (Gonopode) soit en une sorte de cuillère (Andropode) pour

transférer le sperme à la femelle.

 (Définition tirée de l'Association "France vivipares")

 

Toute la famille vit essentiellement en Amérique Centrale.

Leurs couleurs chatoyantes et leur robustesse les font apprécier des débutants.

On peut distinguer 4 grandes familles

  • Les Mollies
  • Les Guppies
  • Les Xyphos
  • Les Platies

Leur comportement de reproduction est original: Les œufs se développent à l'intérieur de la mère qui "pondra" donc des poissons viables, d'une taille déjà importante, donc capables de se nourrir normalement dès la naissance

bac de 750 litres